Fermetures exceptionnelles

Votre traiteur Délices d’Asie sera exceptionnellement fermé le mardi 1 mai

muguet premier mai

Choisir et utiliser un wok

 L’avantage du wok est qu’il permet de cuire les aliment rapidement avec peu de matières grasse, puisque ses bords évasés retiennent la chaleur, mais son fond de petit diamètre évite d’avoir une trop grande surface en contact avec la source de chaleur.
 

Le wok, adapté à toutes les cuissons : Cuisson en « sauté »,cuisson vapeur, cuisson à l’étouffée, friture

Certains wok sont équipés d’un couvercle, qui permet de cuire à l’étouffée ou de faire des plats mijotés, pratique, pour les recettes dites « braisées ».

wok

 

Les 8 Règles d’or de la cuisine au wok

  1. Couper tous les aliments en morceaux de taille égale et assez petits ou fins.
  2. Faire sauter rapidement à feu assez vif, en commençant par les ingrédients les plus longs à cuire.
  3. Fariner la viande et le poisson pour ne pas les dessécher.
  4. Mouiller avec un bouillon de volaille bien concentré pour obtenir une sauce parfumée.
  5. Parfumer avec un peu de nuoc-mam pour les recettes asiatiques, et ajouter 1 cuillère de sauce d’huître pour épaissir la sauce en fin de cuisson.
  6. Ajouter les herbes, épices et assaisonnements en fin de cuisson.
  7. Remuer souvent en ramenant au centre les aliments non cuits et en écartant sur les bords ceux qui sont cuits, c’est le secret d’un wok réussi.
  8. Cuire séparément les divers ingrédients, puis réchauffer l’ensemble avant de servir.

Faire son curry soi-même

Le curry est une épice ? Vrai et Faux ! Le curry est un mélange d’épices. Selon les épices choisies, il peut donc être plus ou moins fort. Néanmoins, il existe bien une épice nommée le curry, qui est une petite feuille que l’on trouve surtout en Inde et qui rentre dans la préparation des mélanges. C’est cette épice qui a donné son nom au plat.

Pâte de Curry Jaune à la Thaïlandaise

1 tige de citronnelle, 4 piments jaunes, 4 échalotes, 1 bon morceau de racine de gingembre, 6 gousses d’ail, 2 c.c. de coriandre moulue, 2 c.c. de moutarde, 1/2 c.c. de cannelle moulue, 6 c.s. d’anchoïade, 2 c.s. de sucre, le zeste de 4 citrons verts, le jus d’un citron vert, du lait de coco.

Mixez tous les ingrédients ensemble dans un blender.

Excellent avec du poisson et des crustacés.

curry

Mettez le phô au menu, ce bouillon vietnamien qui fait du bien aux papilles et à la ligne !

La soupe phô, spécialité originaire du Nord-Vietnam, s’est récemment vue classée “patrimoine culinaire d’exception” par l’Union européenne.

Du bouillon, des lamelles de boeuf (“bo”) ou de poulet (“ga”), des morceaux d’oignon émincé, de la verdure… et c’est tout un florilège de saveurs qui s’exprimeront dans votre palais. Servi dans de grands bols asiatiques, quand le phô -orthographié en vietnamien phở) arrive sur votre table, il impressionne. “Comment vais-je avaler tout ça ?” vous direz-vous ?

Rassurez-vous, la majeure partie de ce plat consiste en un bouillon.

bouillon pho
luctus Sed id, id dolor. in eleifend